HungBook

Portfolio de Ho Thanh Hung

  • Le tigre débarque

    lundi 3 juillet 2017

    Je viens juste de terminer une nouvelle toile avec, comme sujet, le tigre, l’animal emblématique des arts martiaux chino-vietnamien. L’arrivée du tigre, à côté des armes traditionnelles "réveille" un peu le bureau, récemment repeint en blanc et remeublé en Ikea.

  • Programmes présideniels 2017

    vendredi 24 mars 2017

    Mon hobby du moment c’est le sketchnoting, la prise de note par le dessin. Pour joindre l’utile à l’agréable, je me suis lancé dans la "traduction visuelle" des programmes (mis à jour 23/3/17) des cinq candidats qui ont débattu dernièrement.

  • La danse sauvage

    jeudi 23 février 2017

    JPEG - 90.8 ko
    Étude pour un nouveau projet de peinture

    Un conte vietnamien raconte que jadis le tigre n’avait pas de rayures. Son pelage était d’un blanc uni. Un jour, sortant de la forêt, il fut témoin d’une scène cocasse : un buffle, gros et fort, labourait péniblement le champs, fouetté par un être frêle marchant sur deux pattes.
    Tigre s’approcha et demanda à Homme comment lui, qui n’a pas de cornes ni de griffes, réussissait faire obéir le gros buffle. Homme lui répondit : « Parce que moi, j’ai ce que vous n’avez pas : l’intelligence ! »
    Intrigué, Tigre demanda à Homme de lui montrer son intelligence.
    — Oh, répondit Homme, je l’ai laissée à la maison.
    — Vas la chercher, je t’attend ici.
    — Ah non ! Je te connais, tu tueras mon buffle et le mangeras.
    — Je ne toucherai pas à ton buffle, promis.
    — Je ne te crois pas. Mais si tu acceptes que je t’attache, j’irai chercher mon intelligence et te la montrerai.
    – Ok, d’ac !!!
    fit Tigre.
    Sans attendre, Homme prit une longue corde et attacha solidement Tigre à un arbre. Cela faisant, il s’en alla chercher… des bottes de pailles et fit un bûcher au tour de la bête. Et il y mit le feu.
    « Voilà mon intelligence ! Voilà mon intelligence ! » Criait le bonhomme sur le fauve en lui donnant des coups de bâton.
    Au bout d’un moment la corde fut consumée par le feu. Tigre, libéré, courut jusqu’au fin fond de la forêt sans retourner la tête. À partir de ce jour, il porte sur son corps les rayures de la souffrance.
    Voilà la fameuse histoire qui amuse encore certains (il paraît que sur le coup Buffle avait pété de rire). Pour moi, elle en dit long sur notre « supériorité », notre « intelligence » : on s’en sert pour soumettre le buffle laborieux et brûler le tigre sauvage.

  • Bonne année 2017 !

    vendredi 30 décembre 2016

  • Objets déco

    vendredi 2 décembre 2016

    Ça fait plus d’un an que nous sommes dans notre nouvelle maison. Le déménagement était pour moi l’occasion de me mettre aux travaux manuels. Par souci d’économie et aussi par goût, beaucoup de nos meubles sont issu de la récup’.

    Ci-dessous une applique, faite avec les éléments d’un vieux plafonnier et du bois flottant et une table basse, fabriquée avec un coffre IKEA et un planche décorée à la peinture acrylique.

    Applique faite avec les éléments d'un vieux plafonnier et du bois flotant.
    Table basse, fabriquée avec un coffre IKEA. La planche a été décorée à la peinture acrylique.

  • Spip, toujours…

    jeudi 6 octobre 2016

    Développer des sites web est une activité devenue très chronophage pour les non-spécialistes. Pourtant, monter un site, transformer un code rébarbatif en quelque chose qui « vit », a toujours quelque chose de magique.

    Contrairement à beaucoup de webdesigners qui ne jurent que par Wordpress, moi je suis resté fidèle à Spip, ce CMS made in France délicieusement désuet dont le langage des boucles, le back-office, la fonction multilingue, etc. me plaisent toujours.

    J’avoue avoir un temps flirté avec Wordpress, Drupal, Prestashop… et même avec l’horrible Joomla ! pour finalement, et invariablement, revenir auprès de Spip. Il m’arrive (rarement) de faire un site Wordpress par manque de temps mais c’est toujours à contre-cœur.

    Un de mes tout premiers sites Spip fût celui de mon club de viet vo dao, qui tourne toujours. J’y avais mis tout mon amour. Et ça se voit, non :-)

    JPEG - 703 ko
    Le site de mon club de Viet Vo Dao
  • Logo Cô Ba Cooks

    vendredi 2 septembre 2016

    Ma petit-sœur, alias Cô Ba, monte son business culinaire à New York. Devinez à qui elle a fait appel pour concevoir son logo et monter son site web : son brother. Faites un tour sur sa page Facebook et pourquoi pas passer la voir si vous habitez Manhattan.

  • Bêtes sur toiles

    mercredi 20 juillet 2016

    La série Les amis les bêtes (réalisée en numérique) enfin imprimée sur toile. Une petite expo à la maison s’impose :-)
    Trois tailles 20x20, 40x40 et 60x60 cm, respectivement au prix de 70, 100 et 150 € + frais de livraison éventuelle. Déjà quelques unes de vendues ou offertes.

  • Vieux dessins

    mardi 12 juillet 2016

    Quelques-uns de mes vieux dessins glanés ici et là.

  • Gamins

    lundi 27 juin 2016

    Ces portraits rapides, ou les pochades numériques, étaient un prétexte pour tester les effets de matières de SketchBook sur tablette. Les applications de dessin offrent tellement de possibilités qu’on risque de passer plus de temps à s’émerveiller devant leurs prouesses technologiques que de créer réellement.

0 | 10